Un ex secrétaire d’Etat américain dénonce un hol-up électoral et félicite Agbéyomé

La crise post-électorale au Togo s’enlise. Un ancien Secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines nommé Hermann Jay Cohen doute également de la sincérité des résultats issue de l’élection présidentielle du 22 février dernier.

Publicités

 

 

Présidentielles 2020 : l’Union Européenne sort du silence et dit ne s’être pas encore prononcée !

 

 

Dans une publication sur twitter, l’ancien Secrétaire d’Etat a déclaré que les résultats du scrutin du 22 février au Togo ont fait objet de fraudes. Il appelle donc la CENI à recompter les voix sous observation internationale, contrairement à son compatriote Eric Stromayer, ambassadeur des Etats-Unis auprès de la République togolaise qui avait recommandé la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote.

 

Des sources concordantes venant du Togo, Hermann Cohen dit avoir reçu la confirmation de la victoire d’Agbéyomé Kodjo avec 67% des voix qu’il a d’ailleurs félicité également par un tweet.

 

 

Présidentielle : Les États Unis révèlent leurs doutes sur les résultats

 

Le chef de l’Etat togolais et son gouvernement reste pour l’instant sur la défensive et rejette toute proposition à son endroit. A cet titre, il y’a lieu de rappeler que la marche pacifique organisée par Agbéyomé et la dynamique Mgr Kpodzro le vendredi 28 février dans le but de réclamer sa victoire a été jugée illégale par le gouvernement et sévèrement réprimée par les forces de l’ordre.

 

Simon Akpagana

One comment on “Un ex secrétaire d’Etat américain dénonce un hol-up électoral et félicite Agbéyomé”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *