« Snowden » : Oliver Stone et l’antihéros

En se contraignant à la sobriété, le réalisateur de « Wall Street » va contre sa propre nature.Article Originale sur Le Monde