Revue de presse du lundi 9 septembre 2019

A la Une : les préliminaires de la Coupe du monde 2022, l’absence de Faure Gnassingbé à la cérémonie d’hommages à Jimi Hope.

Match Togo vs Comores
Les Éperviers du Togo jouent leur qualification pour la phase de poule de la Coupe du monde 2022, au stade de Kégué ce mardi. Le match aller étant soldé par un score de parité 1-1 à Moroni. Malheureusement, ce n’est pas la grande ferveur autour des joueurs. Pour le quotidien Liberté, l’équipe d’abord, les contestations après. « Match retour Togo-Comores demain à Lomé : Taire les chamailleries et pousser les Éperviers à la victoire », titre le journal.
« Ce match à Kégué est capital. Les Éperviers seront, sauf un cataclysme, dirigés par Claude Le Roy. Ce dernier n’est pas en odeur de sainteté avec le public sportif mais a toujours la confiance de ses employeurs. (…) Ce n’est pas le lieu de faire un procès à qui que ce soit. Mais il va de soi que l’enjeu de ce match devrait transcender toutes ces divergences. (…) », écrit le journal.
Hommages nationaux à Jimi Hope et la grande absence de Faure Gnassingbé
« Faure n’a pas le temps pour Jimi Hope », écrit Le Correcteur.
« On peut comprendre dans le choix des mots que Faure Gnassingbé a perdu effectivement quelqu’un pour qui il avait beaucoup d’admiration et d’estime. En ce sens, que le gouvernement a annoncé un grand hommage national à l’artiste togolais ». Des hommages auxquels le chef de l’Etat était annoncé. « Malheureusement, le moment venu, il s’est fait représenter par son Premier ministre Sélom Klassou », constate ce bihebdomadaire.
« Dans l’opinion, cela a bien choqué. Faure Gnassingbé a dribblé jusqu’à la dépouille de celui dont il prétend être l’ami », relève le journal avant de préciser plus loin qu’« Il s’agit là de manque d’égards à tout ce que l’auteur-compositeur, le rockeur et bluesman, le peintre et sculpteur a donné à la nation togolaise ».
Edem A.