Présidentielle 2020: le vote de la diaspora enfin acté!

Le projet de loi du gouvernement autorisant les Togolais établis à l’extérieur à voter lors des élections nationales a été adopté ce mardi 5 novembre à l’Assemblée nationale.

L’une des revendications de l’opposition, le vote de la diaspora togolaise, est désormais une réalité, à en croire le gouvernement togolais. Hier mardi, les députés ont apporté des modifications aux dispositions des titres I et IV du code électoral telles que souhaitées par l’Exécutif.

 

L’adoption de la révision du Code électoral s’est passée en présence du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi.

Selon la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tségan, « ces modifications significatives introduites dans le Code électoral en République Togolaise portent la marque d’un grand homme d’État, épris d’un sens élevé de l’intérêt national ».

Elle a saisi cette occasion pour dire tout le bien qu’elle pense du chef de l’Etat : «Si nous voulons être réalistes, nous devons reconnaître que cette possibilité offerte à nos compatriotes de l’extérieur est rendue possible grâce à l’engagement politique du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE qui ne ménage aucun effort pour préserver un climat de paix et de cohésion nationale ».

 

En réalité, c’est la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui, dans sa feuille de route de sortie de crise du 31 juillet 2018, a recommandé que la possibilité soit donnée aux Togolais vivant à l’étranger de participer aux élections dans leur pays d’origine. Ce principe reste également l’une des revendications d’une partie de l’opposition togolaise (la plus radicale, selon certains).

La nouvelle loi institue la création des Commissions Electorales d’Ambassades Indépendantes (CEAI) dans les représentations du Togo à l’extérieur qui seront les démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), définie les types d’élections auxquelles la diaspora pourra participer, etc.

Pour voter, le Togolais à l’extérieur doit posséder sa carte consulaire valide d’au moins 6 mois.

A.H.