Nigéria : des policiers et des soldats accusés par HRW d’avoir violé des victimes de Boko Haram

L'organisation Human Rights Watch (HRW) a accusé lundi des responsables nigérians, notamment des policiers et des soldats, d'avoir abusé de femmes réfugiées dans des camps du nord-est du Nigeria. Il s'agiraient de victimes du groupe jihadiste Boko Haram.

Cet article Nigéria : des policiers et des soldats accusés par HRW d’avoir violé des victimes de Boko Haram est apparu en premier sur JeuneAfrique.com.

Article Originale sur Jeune Afrique