Le chef de l’Etat préside la 7ème Journée Nationale de la Reconnaissance à Dieu

Le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, a pris part, dimanche 12 novembre, sur le stade Omnisports de Lomé, à la 7e édition de la Journée Nationale de la Reconnaissance à Dieu (JNRD), placée cette année sous le thème : « Qui est comme toi, ô Eternel ».
La JNRD est un grand rassemblement annuel organisée par le Groupe d’Evangélisation et de Musique Chrétienne « Salut et Joie », en collaboration avec les Eglises, les Ministères et Conseils chrétiens du Togo. Elle mobilise dans chaque région du pays, les populations togolaises, pour rendre gr’ce à Dieu pour ses bienfaits, à travers louanges, prières et adorations.

 

 Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tségan, des membres du gouvernement, des responsables des institutions nationales et internationales, étaient aussi aux côtés du peuple de Dieu, grandement mobilisé pour la circonstance, pour dire merci au Seigneur.

 

Il y a sept ans que le Groupe d’Evangélisation et de Musique Chrétienne « Salut et Joie » célébrait la soirée d’adoration et de reconnaissance à Dieu, pour marquer les dix ans de son œuvre dans le chant du Seigneur.A l’occasion, le comité d’organisation, dans son inspiration, invitait le peuple de Dieu et l’ensemble de la nation togolaise à réserver, chaque année, une journée de repentance et de reconnaissance à Dieu pour ses bienfaits, sa bonté et sa fidélité, comme c’est le cas aux Etats-Unis d’Amérique. Cet appel s’est heureusement concrétisé,une fois encore, par la bénédiction de Dieu,au cours de la Journée Nationale de Reconnaissance à Dieu, qui a célébré sa 7e édition, cette année.

 

C’est donc un peuple togolais uni et indivisible, qui a pris d’assaut, ce dimanche 16 décembre soir, le stade Omnisports de Lomé, qui s’est très vite révélé exigü pour contenir le grand monde qui y a fait le déplacement. Au-devant de ce peuple de Dieu, les plus hautes autorités du pays, avec en tête le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, pour célébrer l’Eternel et lui dire merci pour les innombrables bienfaits qu’il n’a cessé d’accorder au Togo qui, jusqu’à ce jour, connaît la paix, dans un monde sous tensions, dans lequel les conflits armés se multiplient, et où les maladies incurables sévissent.

 

Pour tout ce que nous avons vécu de bon et pour tout le mal dont le Seigneur nous a protégés, les différents intervenants ont invité chaque Togolaise et chaque Togolais, de même que tous ceux qui vivent sur son sol, à manifester leur gratitude à Dieu pour la paix. « Il (le Seigneur) a accordé la sécurité à nos frontières. Il a permis que la paix puisse régner dans notre pays. Il nous a honorésen nous donnant un président de la République qui aime Dieu. Nous sommes là avec le peuple de Dieu pour reconnaître au Seigneur tous ses bienfaits. Comme ici à Lomé, ceci se passe également dans d’autres régions du pays où des mains se sont levées vers l’Eternel, pour lui dire merci », a confié le président du comité d’organisation, le ministre KodjoAdédzé.

 

Dans leurs prières d’intercession, les révérends pasteurs ont confié la nation togolaise à l’Eternel pour qu’il veille sur elle et que sa miséricorde et sa gr’ce abondent sur le pays. Ils ont proclamé la bénédiction du Tout- Puissant, afin que les divisions soient enlevées et que les Togolais parlent le même langage.

 

« Cette mobilisation massive est la marque de notre volonté commune à nous tourner vers Dieu, pour trouver des réponses appropriées à nos problèmes communs et individuels. C’est l’occasion pour nous de lui témoigner notre reconnaissance, de le glorifier pleinement, d’élever ensemble nos voix pour lui dire : Qui est comme toi, ô Eternel. C’est aussi le moment d’éliminer les barrières qui mettent de la distance entre les fils du Togo, qui empêchent l’amour versé par le Saint-Esprit, de nous éclairer pour mieux vivre ensemble et en paix. Le monde est à la recherche de la paix sans vraiment la retrouver. Seul Dieu peut nous accorder la vraie paix », a déclaré le président du Conseil Chrétien du Togo, le Rvd pasteur Djakouti Mitré, qui a aussi intercédé pour la paix, le calme et la tranquillité en faveur de la grande échéance électorale de l’année prochaine.

 

Tour à tour, les Rvd pasteurs et apôtres Kamassé Sidibé, Agossou Rémy, Nové Prospère et Eli Ndjekoroudé, ont remercié le président de la République pour être l’un des rares chefs d’Etat au monde à observer une JNRD. « Puisque le Togo honore Dieu ce jour, à l’instar d’Israël, je proclame que le peuple togolais traversera toute Mer Rouge comme Israël. Là où les autres nations s’arrêtent, le Togo ne s’arrêtera pas. Là où les autres peuples pleurent, Dieu distinguera le Togo. Le Togo ne versera que des larmes de joie, il avancera, il réussira. Des habits de deuil seront remplacés par des habits de joie et d’allégresse… Malgré la situation de crise et d’insécurité généralisée sur le plan mondial, tu as protégé le Togo. Tu as renversé les complots de l’ennemi contre notre nation. Reçois les hommages, la gloire et les louanges de cette petite nation, mais que tu gardes comme la prunelle de tes yeux », ont-ils martelé.

 

Plusieurs chorales et groupes folkloriques ont marqué de leurs empruntes cette célébration, prolongée aussitôt par un concert géant d’une kyrielle d’artistes de renom.

 

Faustin LAGBAI