Indemnisation des victimes, un bilan plus que positif pour le Hcrrun

 7660 victimes indemnisées, 6.472.404.614 F CFA dépensées et 99,2% de satisfaction enregistrée, ce sont là les chiffres clés à retenir à l’issue de la conférence-bilan de l’étape II des indemnisations organisée ce jeudi par le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale.
Il a fallu 11 mois d’intenses activités du 1er octobre 2018 au 11 août 2019, soit huit (08) séances d’indemnisation à Lomé et dix à l’intérieur du pays pour obtenir ce résultat.
Mais ces résultats positifs obtenus ne sauraient occulter les difficultés rencontrées au cours de cette deuxième étape. Ces difficultés sont essentiellement liées aux actes d’incivisme posés par certains individus pour percevoir frauduleusement des indemnisations en lieu et place des vraies victimes.
Dans son intervention le président du collège d’huissiers qui accompagnent le HCRRUN, Maître SAMA-BOTCHO André a relaté certains cas de fraude qui ont été décelés entre autre un cas d’homonymie qui a permis à un jeune homme d’encaisser par des subterfuges l’indemnisation destinée à un membre de sa famille. Suite à la présentation de la vraie victime le faussaire a été appréhendé et les fonds ont été restitués au vrai bénéficiaire.
La fin de la deuxième étape n’étant pas la fin du processus Madame Awa Nana Daboya a tenu à «rassurer les victimes qui ne sont pas encore prises en charge que personne ne sera oubliée. Aussi voudrions-nous informer d’ores et déjà qu’au titre de l’année budgétaire 2019, les efforts du Gouvernement appuyés par les orientations du Chef de l’Etat ont permis de débloquer 50 % de la troisième allocation comptant pour l’année 2019 qui de cinq (05) milliards de FCFA soit 2.500.000.000 déjà disponibles».
Alomé