Faites l’analyse de la drépanocytose avant de vous mettre en couple !

Grace Kudzu se bat depuis plusieurs années pour insuffler un souffle nouveau à la lutte contre le drépanocytose. Avant le mariage, elle demande aux amoureux de faire le dépistage de la maladie avant de se mettre ensemble. « Lorsque vous dépistez et connaissez votre statut comme porteurs du gène de la drépanocytose, de grâce ne vous mettez pas en couple avec une autre personne qui porte aussi le gène», écrit Grace Kudzu sur sa page Facebook. Selon les statistiques de 2016, 16% des Togolais sont des drépanocytaires.
Lire son commentaire:
“Lorsque nous parlons de la drépanocytose et des dégâts qu’elle cause dans la vie des personnes atteintes, la plupart du temps, les gens pensent que c’est un conte que nous racontons.
J’ai assisté, chez une petite fille de 5ans, à une des complications qui survient très souvent dans la vie des personnes drépanocytaires sans que les gens ne s’en rendent compte.
Cette complication est l’accident vasculaire cérébral que nous appelons communément AVC. Cette petite fille n’a rien demandé, mais le mal est qu’elle est née drépanocytaire et devra vivre avec cette maladie et les séquelles de cette complication toute sa vie. Cette enfant peut être le vôtre.
Mes chers frères et sœurs jeunes, lorsque vous vous dépistez et connaissez votre statut comme porteurs du gène de la drépanocytose, de grâce ne vous mettez pas en couple avec une autre personne qui porte aussi un gène de la maladie au nom de « l’amour ».
Ce sont des enfants malades que vous ferez après qui vont souffrir toute leur vie. Un enfant, c’est sérieux et sacré, ce n’est pas une paire de chaussure ou un sac que vous pourriez échanger quand il y a un défaut, ou cela ne vous convient plus. Alors réfléchissez à la vie de souffrance que vous allez mener, faites des choix responsables de partenaires de vie pour qu’ensemble nous puissions réduire les naissances d’enfants drépano dans notre pays le Togo”.
Alomé