Cybercriminalité : Le Togo perd jusqu’à 45 millions FCFA par an

L’information a été révélée ce mardi 6 août à Kpalimé (120 km au Sud-Ouest) par le Commissaire divisionnaire DEDJI Kodjo, premier responsable de la cellule de lutte contre la cybercriminalité au Togo.

 

Selon le Commissaire DEDJI Kodjo, les formes de criminalité les plus utilisées sur Internet au Togo sont le chantage à la sextape, l’usurpation de comptes facebook ou de mails, des arnaques au lovechat, les arnaques au oeufs de caille…

«La victime rencontre une personne sur un réseau sociaux, s’établit une relation de confiance entre eux et par la suite, il lui est demandé de faire des vidéos de nudité d’elle. Nous avons reçu de grandes personnalités ou de jeunes étudiants qui en ont été victimes », a-t-il laissé entendre avant de citer le cas d’un diplomate à qui ces arnaqueurs ont pris plusieurs millions.

M. DEDJI a fait une présentation à l’occasion de l’atelier organisé par le Conseil national des patrons de presse sur l’investigation et la cybercriminalité à Kpalimé.

AfreePress