Côte d’Ivoire: Ouattara veut briguer un 3e mandat

Après avoir juré qu’il voulait passer le relais à la nouvelle génération, Alassane Ouattara a changé d’avis à l’approche de la présidentielle de 2020.

 

Selon les informations de Lettre du Continent, le chef de l’Etat ivoirien se prépare actuellement à se présenter pour un troisième mandat à la suite de sa modification en novembre 2016. Ouattara a informé son plus proche collaborateur, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, de ses intentions le week-end du 12 janvier.

Coulibaly, relativement peu charismatique, avait d’abord été choisi comme candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) mais Ouattara a changé sa stratégie dans le but de bloquer le chemin d’Henri Konan Bedie (« HKB ») à tout prix.

L’ancien chef de l’Etat devrait se présenter sous les couleurs de son Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) après avoir refusé de la fusionner dans le RHDP. Le changement de plan de Ouattara vise également à s’attaquer à la menace politique que représente la libération de plus en plus probable de l’ancien président Laurent Gbagbo et la « défection » du président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro.

Le cercle restreint du président, composé de son frère, Birahima Tene Ouattara, alias « Photocopie », et les ministres de la défense et des affaires étrangères Hamed Bakayoko et Marcel Amon Tanoh, ont été mis au courant, comme l’ont été les dirigeants du Rassemblement des Républicains (RDR), du parti présidentiel existant qui doit être remplacé par le RHDP.

Ces derniers ont été invités à tenir compte de la nouvelle situation lors du congrès du nouveau parti uni à Abidjan le 26 janvier. Sauf changement de dernière minute, un appel à Alassane Ouattara pour un troisième mandat devrait être lancé lors de ce congrès.

Source: africaintelligence.com via Togoweb