Après plus de 20 ans de vie conjugale, Aboudou Asouma assigne en divorce Suzanne Aho

 

Après des décennies de vie de couple harmonieuse, le président de la Cour constitutionnelle assigne Aboudou Assouma assigne en divorce Suzanne Aho. La requête a été introduite au juge matrimonial, le 19 mai 2020.

 

 

 

Selon la requête, M. Assouma est venu à cette décision ultime parce que depuis quelque temps la vie conjugale est devenue un enfer du fait de certains agissements de son épouse.

Publicités

 

Il indique que l’harmonie du couple a été véritablement entravée depuis la disparation d’un testament manuscrit qu’il rédigeait et certains titres fonciers de ses propriétés.

 

Il se dit d’autant plus intrigué et contrarié qu’il vivait seul avec son épouse. Plus grave le document fait mention de fréquentation par l’épouse du président de certaines personnes avec qui ce dernier est en opposition politique et sociale. Compte tenue de ce qui précède, Abdou Assouma sollicite le divorce et demande au tribunal de les autoriser.

 

 

 

C’est le 08 janvier 1997 que Aboudou Assouma et Suzanne Aho se sont présenté devant monsieur le Maire. De leur union n’est issu aucun enfant. Selon la requête, il s’agit d’une recomposition de famille, vu que chacun des époux était divorcé auparavant.

 

Source : Flambeau des démocrates

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *