Adidogomé: un DG de microfinance s’enfuit avec la caisse des clients

Ce lundi 23 décembre 2019 restera tristement inoubliable pour les pauvres populations des quartiers d’Adidogomé, Avédi, Totsi et Djidjolé.

En majorité, les personnes vulnérables de ces banlieues de la ville de Lomé ont été victimes d’une escroquerie à outrance de la part d’une structure de tontine, dénommée « Sainte Rita de Cascia », dont les bureaux se situent à Adidogomé Lampapa.

 

Togo : L’Etat ferme 7 structures de Microfinance

 

En effet, cette société s’est présentée comme étant une agence de tontine accréditée par l’Etat sous le numéro d’enregistrement : Lom2016A362/NIF : 100061686. Et qu’elle a pour service la collecte des fonds par tontine, dans le but d’offrir des kits alimentaires aux clients en fin d’année.

 

Un service qui a intéressé bon nombre des citoyens de la ville de Lomé, qui se sont inscrits en cotisant une somme de 100FCFA par jour.

La somme total par adhérents doit être à 36.000F ce 23 décembre 2019, date de clôture des comptes, pour que les clients reçoivent ce qui est leur droit.

C’est ainsi que très tôt ce matin, les clients tous joyeux ont respecté le rendez-vous, dans l’espoir qu’ils reviendront à la maison avec des colis des vivres.

 

Microfinance : hausse de 9,5% des clients au troisième trimestre 2018 en variation annuelle

Mais malheureusement les bureaux de la « Sainte Rita de Cascia » sont fermés. Les locaux ne présentent plus aucun signe de présence humaine. En claire, les responsables de la structure ont pris fuite avec les millions de FCFA des pauvres Togolais.
La scène est triste, quand les mamans et papis ne font que verser des larmes avec des cris de détresses.

 

L’ex-PM togolais Kwassi Klutsè escroque des épargnants togolais via sa défunte structure IDH Microfinance, pour renflouer les caisses de la même structure au Gabon. Malgré cette escroquerie de 25 milliards de FCFA, le sieur Klutsè est libre au Togo, comme de l’air | Caricature : Donisen Donald

 

Bon nombre sont des familles qui ont mis leurs espoirs en cette initiative, croyant qu’une fois les colis reçus, la fête de noël sera belle pour leurs enfants. Mais les escrocs ne sont pas d’accord.

« Sainte Rita de Cascia » n’est rien qu’une incitative des arnaqueurs et de voyous qui ont encore tiré très fort sur le cœur des populations togolaises.

Vivement que la police se préoccupe de la situation actuelle pour que les malfrats soient repéré afin d’être puni par la loi.

 

Source: flashinfotogo.com